Durée de lecture : 39 min

Le 21 juin dernier avait lieu l'inauguration de la nouvelle Mairie...pour notre Commune débaptisée "Arnouville -lès - GONESSE, rebaptisée "ARNOUVILLE"
Certes, l'Hôtel de Ville, situé 1 Rue de la Boishue, ne permettait plus des recevoir les administrés de façon convenable.

Votre nouvel hôtel de ville inauguré !

De nombreuses personnalités étaient présentes pour l'occasion : M. Henri d'ABZAC, sous-préfet, Mme Isabelle BERESSI et Stéphanie VAN EUW, représentant  M. Jean-Paul HUCHON, conseiller régional, François PUPPONI, député maire de Sarcelles, M. Didier VAILLANT, maire de Villiers-le-Bel, conseiller général et président de Val de France, représentant pour l'occasion Didier ARNAL, président du Conseil Général et enfin M. Jean-Luc HERKAT, maire de Bonneuil en France.
Photo du studio RDVA.

Quand les Franciliens financent la construction de la mairie d'Arnouville

Déjà quelques indications  sur cette nouvelle mairie dans cet article de presse locale.

Le banc, situé à l'entrée, était depuis quelques années devant la salle des fêtes "Charles Aznavour" . Il avait été offert, il y a par M. Le Maire de Miltenberg, comme d'autres "symboles", tels l'écusson situé sous le auvent de la salle, est représentant les blasons des deux villes jumelées, ou encore la borne kilométrique placée à l'entrée du stade "Léo Lagrange et indiquant la distance séparant les deux communes.

Ces présents sont faits de cette magnifique pierre, tirée des carrières bavaroises.

Cette fois, une fontaine de style moderne se trouve juste en face de ce banc. Une eau ruisselle en continu sur la boule.

Cette fontaine se veut certainement le symétrique de la Fontaine située en face de l'ancienne mairie, édifiée par AUBRY,(voir description détaillée sur le site) et inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques.

La nouvelle fontaine connaîtra-t-elle un tel "destin" dans le futur?

La nouvelle fontaine de la nouvelle mairie

Passons maintenant à une description plus détaillée de la construction de cette nouvelle mairie...Petit rappel chronologique des faits.

- 1986 : Acquisition des bâtiments appartenant à  la ville de Paris.

Quand celle-ci décida de les vendre, la mairie d'Arnouville décida de préempter.Ces derniers, bien situés et en bon état, pourraient servir à des fins plus utiles par la suite.

Pendant longtemps ces 3 immeubles ont servi aux associations locales diverses, au Conservatoire de musique et de danse, à la bibliothèque, après quelques travaux pour leur permettre de fonctionner.

La nouvelle mairie d'Arnouville

- Années 2004 et 2005 : Phase d'étude et  de programmation. Les services techniques font les premières esquisses de l'ébauche de la future Mairie ainsi que la création d'un bâtiment supplémentaire pour relier entre eux les autres  bâtiments de la Mairie.

Estimation des coûts et déposition du dossier au Contrat Régional 2006/2011.

Plan de la nouvelle mairie d'Arnouville

Ces plans sont antérieurs à la rénovation des bâtiments.

De septembre 2005 à mars 2006 : Mise en œuvre des travaux de rénovation  des premier et second étages du bâtiment "A", situé à l'entrée. A l'issue de ces travaux, les services administratifs emménagent au 15/17 rue Robert Schuman.

Quant aux services administratifs des services techniques, ils intégrent le bâtiment "C" de ce même site.

- 2007 : Lancement des appels d'offres.

- Mars 2008 : Début des travaux de construction du bâtiment "D" qui sera livré en mars 2009.

Ce bâtiment comprend :  une salle des mariages et du conseil municipal, un accueil des citoyens et une salle d'archives au sous-sol.

On en profita pour faire une réhabilitation du rez-de -chaussée du premier bâtiment "A" .

Cette carte d'invitation à l'inauguration vous montre les différentes étapes des travaux.

L'invitation de l'inauguration de la nouvelle mairie d'Arnouville

Voici la nouvelle mairie telle qu'elle se présente.

Le bâtiment qui avance, à gauche, est la nouvelle salle du conseil(déjà mise en service)et servant de salle des mariages (qui l'étrennera ?).

Les installations techniques intérieures comme par exemple une ventilation à double flux avec récupération d'énergie et complément par batterie chaude, permettent de ventiler la salle en apportant un air neuf, sain, préchauffé par échange de l'air extrait.

Plus aucun motif donc pour "Les Arnouvillois" de "sécher" les conseils municipaux ...ou aux futurs époux d'hésiter encore sur le "OUI" : les conditions idéales sont requises!

La conception de l'ensemble du bâtiment est caractérisée par l'ouverture maximale des parties accessibles au public, en utilisant de grandes baies vitrées.

Enfin, tous les matériaux extérieurs, ont été choisis pour leur qualité environnementale, comme celle en éléments de fibre naturelle et en sol souple en caoutchouc sans dégagement de composés nocifs.

Ce même bâtiment réunit au rez-de-chaussée, grâce à un vaste hall d'accueil,  une salle d'attente, le service état-civil, quatre bureaux affectés aux entretiens nécessitant la confidentialité ainsi qu'au sous-sol, une salle climatisée pour les archives qui comporte 1200m de linéaires d'étagères.

A ce niveau sont regroupés le C.C.A.S., la police municipale, et l'accès vers les services scolaires, jeunesse, et culturels rénovés en totalité.

Un ascenseur et un escalier permettent de monter au premier étage, celui-ci desservant les services administratifs, les services techniques et d'urbanisme maintenant.

Au second étage nous trouvons l'administration générale, le service fêtes et cérémonies et la communication.

Ce projet "HOTEL de VILLE" a été financé à hauteur de 1 483 260 euros par la Commune et subventionné pour : 1° 332 190 euros par le Conseil Régional d'Ile-de-France,   2° 184 550 euros par le Conseil Général du Val d'oise.

Quelques "oeuvres" pour décorer le hall d'entrée :

- Sur le côté gauche de la porte de la salle du conseil : une plaque de marbre récapitulant la liste des différents maire de la Commune depuis 1789 (un chapitre du site y est également consacré).

Plaque de marbre avec la liste des noms des maires d'Arnouville

Récompense à la personne qui pourra nous fournir le prénom des Maires "GUERAND" et "LANGEVIN"...

Sur les murs de la salle d'attente, des reproductions d'anciennes cartes postales nous rappellent qu'il n'y a pas si longtemps, notre ville s'appelait "Arnouville-LES-GONESSE".  Ces cartes sont la propriété de la Mairie et du site "Arnouville et son Passé". Elles ont été acquises à un particulier en 1994.

L'intérieur de la nouvelle mairie d'Arnouville

Cartes postales d'Arnouville-lès-Gonesse sur le mur de la mairie

Sources de cet article :

Diverses revues "Arnouville Magazine"
2° Le journal "l'Echo Régional"
3° Des photographies réalisées par le site d'Histoire
4° Des propos recueillis lors de l'inauguration.

Une nouvelle Ville...une nouvelle mairie, certes mais une Ville ...encore à ...?

Arnouville : Une ville ...à la campagne !

A une nouvelle Ville...une nouvelle Mairie !
Étiqueté avec :                    
Merci de partager :

3

3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Vidal AnnetteBILLET d' EXCUSEGodefroi de Bouillon Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récent plus ancien plus voté
Godefroi de Bouillon
Invité
Godefroi de Bouillon

Après la nouvelle Ville… et une nouvelle Mairie… A quand le nouveau Maire!?
Vive l’alternance indispensable…..

BILLET d' EXCUSE
Invité
BILLET d' EXCUSE

Dorénavant aucune excuse ne sera admise : TOUS LES ELUS doivent assister à TOUS les Conseils Municipaux !

La salle est si bien climatisée...qu'ils seront mieux que chez eux!

Vidal Annette
Invité
Vidal Annette

"Errare humanum est...
Perseverare diabolicum !"

Sur la plaque de marbre : le nom de "Charles Henri Louis de MACHAU(L)T
écrit sans "L" : quelle erreur !

N'est-ce pas là un motif pour Le Comte Jean-Baptiste MACHAULT de "se retourner dans sa tombe"...?

Mais non, puisque l'on ne sait pas où il fut enterré!

En tout cas, il n'est pas dans le chapelle du cimetière de notre Commune...
Seule son épitaphe y parait ...correctement écrite ELLE = un bon début!