Durée de lecture : 10 min

L'aile du château

A côté de l'Orangerie s'élève la seule aile du château qui ait jamais été construite. Elle est de forme curieuse, en double équerre, se terminant du côté de l'Orangerie par une chapelle octogonale.

De l'autre côté, le retour englobe un joli petit pavillon Louis XVI à pilastres qui parait plus récent que le reste de la construction.

L'aile forme un long bâtiment de pierre comprenant un rez-de-chaussée assez élevé et un étage pris dans le brisé du toit. Dix-huit fenêtres et dix-huit lucarnes à volutes agrémentent le tout. Au niveau de la troisième fenêtre gauche se trouve l'entrée qui mène au grand vestibule.

La cage d'escalier est majestueuse. La rampe en fer forgé est la copie de celle transportée au XIX ème siècle aux Vaux de Cernay par la baronne Rothschild.

L'escalier et la plaque dans l'aile du château

A la hauteur du premier pilier, on découvre une plaque pour rendre hommage aux anciens membres du comité d'honneur et du conseil d'administration, fait le 25 Septembre 1987. Il y a aussi autre plaque dans le hall. Celle-ci raconte l'histoire de la construction du château.

La voûte est faite de plâtre et de briques. La présence de cette voûte est mise en évidence à l'extérieur par l'avant corps et le décrochement du toit. Partant du fond du vestibule, un corridor conduit à la chapelle et dessert plusieurs pièces. Au premier étage, le couloir est voûté.

L' Aile du château d'Arnouville

L'aile du château de la commune d'Arnouville
Étiqueté avec :                            
Merci de partager :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.