La ferme Lemoine

Temps lecture : 10 min

Monsieur et Madame Lemoine

Décorés des Palmes Académiques en Juin 1990 (La plus haute distinction de l'Éducation Nationale.)
Pourquoi? cette distinction à un couple d'agriculteurs....

La ferme LEMOINE

Une question est souvent posée à notre club : comment faire pour venir visiter la ferme si nous sommes une école, un centre aéré ...?
Très facile : téléphoner au 01 39 85 O6 11 (n° de la ferme) : un rendez-vous sera fixé en fonction du planning existant...
Une petite participation financière  symbolique vous sera demandée. Un parking  est prévu en bas du Chemin des Condos : la  ferme est fléchée lorsqu'on se trouve sur la Rue Charles Vaillant : on descend le chemin jusqu'aux barrières. Les accompagnateurs font descendre les enfants et vont à pied sur la droite, pour rejoindre à la ferme.

Située à 15 km de Paris, c'est un véritable havre de paix, loin du stress des villes, où la nature reprend tous ses droits. La vie s'écoule au rythme des bêtes et des saisons, une magnifique balade à la campagne. Dépaysement garanti!

Ferme Lemoine, le long de la rivière Le Croult, un Héron

La rivière Le Petit ROSNE passe dans la prairie. On aperçoit, ici, près de l'arbre, un héron cendré, et au fond, à droite, les baraques des petits jardins potagers locaux. Nature à l'état pur...

En 1933, Henri Lemoine et son épouse Clara, les ancêtres, sont venus de Bonneuil-en-France, avec leurs enfants Charles, Louis, Thérèse. Ils se sont installés dans une petite maison, devenue au fil des années, la ferme actuelle.

Ils possédaient alors une seule vache... Et la vie d'un couple d'agriculteurs courageux et passionnés par leur métier commença...vaille que vaille. (Lire plus loin le chapitre intitulé: soixante-dix années de vente ambulante.)

En 1960, le fils Louis épousa Élise et eurent 4 enfants: Monique, Jean-Louis, Isabelle et Philippe...À eux tous, ils animent cette ferme pédagogique hors du commun!...

Cette ferme, appelée souvent aussi Ferme des Condos, nom du petit bois voisin,est le royaume des animaux.

Dans ce petit bois, nichent, depuis plusieurs années, des perruches à collier. Une trentaine y ont fait leur nid et s'y reproduisent régulièrement. On distingue les jeunes de l'année car elles ne possèdent pas encore les plumes noires formant le collier autour de leur cou. ces perruches sont l'attraction du secteur et viennent quémander des graines et autres provisions dans tous les jardins voisins. La plupart sont vertes, mais nous en avons aussi des bleues splendides et des jaune canari.

La perruche à collier en France ?

Ces perruches à collier, perruches exotiques intriguent beaucoup de monde quant à leur origine : deux hypothèses,

- 1ère Hypothèse : Des oiseaux arrivés (un peu illégalement à Roissy et qui se seraient  échappés...

- 2ème Hypothèse : Des particuliers, ayant ces oiseaux en captivité, les auraient volontairement ou involontairement laissé sortir de leur cage...

Ces oiseaux, au nombre maintenant d'une bonne trentaine, voire plus, ont élu domicile dans le bois, s'y reproduisent très vite...et vont souvent rendre visite aux habitants du voisinage qui, en hiver, les nourrissent avec tous les autres oiseaux ...de la nature !

Des perruches aux alentours de la Ferme Lemoine

Un petit problème cependant : il semblerait que ces perruches apprécient un peu trop les jeunes bourgeons des châtaigniers dans le bois...mais elles sont si jolies : faut-il  limiter leur nombre ?
Sachons cependant que ces volatiles existent aussi dans beaucoup d'autres villes voisines : MORALITÉ : ces perruches aiment notre pays !

Si cela vous plaît, merci de partager...

La Secrétaire

Mme Vidal Annette, secrétaire de l'Association Arnouville et son Passé.

15 réponses

  1. daouya dit :

    Je recherche à acheter des poules pondeuses agées de 8 mois ainsi que des poussins .

  2. accard thierry dit :

    bonjour . je voudrais connaitre l'adresse de la ferme et savoir si il est possible d'acheter des produit fermier et de la paille propre ainsi que du fumier. merci

  3. La secretaire dit :

    JE SOURIS : JE DEVIENS "RESPONSABLE DE VENTE PAR CORRESPONDANCE"

    POUR VOUS RÉPONDRE :
    Les fermiers vendent : des oeufs de leurs poules (le jaune, bien jaune, car les poules sont nourries dans les prés)...du fromage blanc, confection "maison", du lait bien sûr au détail... des pommes, du cidre venant de producteurs locaux...
    Il y a une petite épicerie à eux, près de la maison d'habitation...

    Pour la paille et le fumier ...je ne sais pas exactement...

    VOICI LEUR ADRESSE : M.et Mme LEMOINE 5bis RUE DU CHEMIN DES DAMES ARNOUVILLE-lès-GONESSE
    TÉL : 01 39 85 06 11

    Et si vous avez des petits enfants, n'oubliez pas le sac de croûtes de pain pour les biquettes !

    PRÉCISION : La ferme est balisée dans l'Avenue Charles Vaillant, au niveau du "Chemin des Condos"

    SINON : PRENDRE : l'AVENUE de STRASBOURG, la descendre jusqu'au bout : vous arrivez juste devant l'entrée : ATTENTION : le petit chemin descend rapidement !

    BONNE ma "PUB" et mon "GPS" ?

  4. SkyLove dit :

    Bonjour,

    Je suis triste d'apprendre son décès bien que je ne sois ni une proche ni autre. Cette ferme j'y ai passé des WE lorsque mes parents m'emmenait découvrir les animaux dès mon plus jeunes âges... dire que j'avais peur à cette époque. Nous y achetions des produits issus de la ferme mais depuis quelques années je n'y ai jamais remis les pieds mais je trouve que cette ferme est une merveille pas si loin de Paris.

  5. chris dit :

    Meme si je l'apprend tard je suis désolé de son décès.

  6. Vidal dit :

    MERCI CHRIS,
    Il n'est jamais trop tard pour évoquer une personne que l'on a connue!

    Mais la vie continue à la Ferme...
    Chacun garde dans son coeur le souvenir de M. LEMOINE.

    La secrétaire du Club.

  7. Manon dit :

    merci pour ton blogue, j'aime 🙂

  8. julien dit :

    Merci pour cette article

  9. La secrétaire du "CLUB" dit :

    MERCI à tous ces messages de sympathie...

    Les Fermiers LEMOINE ayant internet et connaissance de cet article sont très touchès de tous ces commentaires.

    Moi aussi, qui ne suis que la "petite souris" qui tape, tape...= cela m'encourage à continuer !

  10. THOEN dit :

    Bien peiné de la mort de monsieur le moine,très heureux que la ferme vivent autant qu'avant.
    Bonne continuation a tous
    signé : un petit garçon qui lui acheté des malabars au camion

  11. vidal dit :

    Chers lecteurs, "le feuilleton" de la Ferme LEMOINE va bientôt reprendre.
    Il vous sera raconté par AMANDA.
    Mais qui est donc cette Amanda?
    Et, bien ce sera la surprise, car elle va vous envoyer le faire-part de naissance de cette nouvelle Ferme dont le nom n'est plus tout à fait un secret.
    Si vous avez lu entièrement l'article ci-dessus...vous le connaissez déjà!
    Qui peut nous donner la solution?
    Ou donnez-vous "votre langue au chat"...

  12. TRUNET Georges ---retraité à la Trinité sur Mer dit :

    natif d'Arnouville en 1943 j'y ai habité jusqu'en 1960 au 18 rue Ampère, mon grand-père Eugène s'occupait du Chateau d'eau jouxtant notre maisonnette je me souviens encore très bien voir passer Thérèse et sa voiture à cheval pour nous amener le bon lait de la ferme Lemoine et des dames ramassant le crottin pour mettre aux fleurs! Pour la crème fraîche il fallait se déplacer à la ferme et l'accueil était toujours gentil. Nous allions aussi dans le Petit Rosne pour attraper des épinoches et surtout se faire sucer les mollets par les sangsues.
    J'allais à l'école de la gare avec comme instit M. Dastugue, M. Parent le directeur je ne m'en souviens pas, de même pour la maternelle.
    Quel bonheur de pouvoir revivre ces instants merveilleux au travers de votre très beau site, bien conçu, détaillé et bien illustré. Grand merci à tous ceux qui le font vivre

  13. REBECCHI Nelly dit :

    Quel article passionnant avec de petites pointes d'humour !! je suis à Arnouville depuis 1960 et n'ai jamais visité cette ferme. Je me rappelle très bien du camion et de son klaxon.
    Je suis déjà allée à la petite boutique mais n'aimant ni le lait ni le fromage blanc frais, je n'y suis pas retournée.
    Je ne savais pas qu'il y avait un zoo, ni qu'on pouvait s'y promener librement.
    Je vais bien vite m'y rendre avec de belles carottes.
    Encore une fois, merci à Annette Vidal !!

    Nelly

    • La Secrétaire dit :

      Nelly,
      Vous donnez votre "langue au chat", certes.
      Mais pour comprendre il fallait lire la 3ème partie de l'Histoire de la Ferme LEMOINE/des CONDOS.
      C'était AMANDA la solution à notre devinette.
      Avez-vous souvent vu un cheval parler?
      Hélas, le zébu est mort,il y a quelques années au grand dam des fermiers.
      Ils espèrent en trouver un autre.
      Donc si vous en connaissez un dans votre secteur : pensez à eux!
      Quant aux cerfs, ces derniers n'en souhaitent plus.
      Ils faisaient trop de bruit et se battaient souvent pendant la saison des amours.
      Nelly,
      Nous vous invitons à venir visiter le plus rapidement cette Ferme HISTORIQUE, si l'on peut dire!
      Elle est vraiment unique dans la région parisienne, car elle a vraiment un côté authentique.
      Ce n'est pas une ferme "aseptisée" comme nous pourrions le penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *