Le cimetière d'Arnouville, le Tombeau des Machault

Temps lecture : 23 min

Arnouville, le cimetière

Cimetière d'Arnouville

Un ancien cimetière devait se trouver près de l'église St Denys, à priori  sur le côté gauche de l'édifice et longeant la rue du Ratelier...mais aucun document ne permet de connaître son emplacement exact. Ce dernier s'avérant trop petit :
- En Mars 1782 : Un nouveau cimetière est établi sur un terrain concédé par Monseigneur Le Garde des sceaux Jean-Baptiste de Machault.
- Le 10 mars 1792 : Claude Angelot, prêtre curé de la paroisse de St-Martin de Bonneuil, et doyen rural du diocèse fit la bénédiction de l'endroit, suivant les prières et cérémonies marquées au rituel afin que ce dernier serve dorénavant aux inhumations de la dite paroisse .

Cette même année, 1782, fut posée la première pierre de l'Eglise St-Denys par Monseigneur Jean-Baptiste de Machault . Elle est la 4ème de l'angle en partant à droite . Elle fut bénie par Monseigneur Louis Charles de Machault, évêque d' Amiens .

-Le 1er août 1786 : Transfert d'une croix du cimetière des St Innocents de Paris au cimetière d'Arnouville-lès-Gonesse. Cette dernière, de 18 pieds de haut, avec un scellement en souffre de 3 pieds  7 pouces sur le piédestal, n'existe plus.

Dans ce nouveau cimetière, 1ère porte d'accès, en montant la rue à partir de la Fontaine, sur la droite de l'entrée, vous voyez une chapelle  entourée d'une grille : c'est la chapelle du caveau des familles de Machault et de Choiseul -  Voici une vue générale de cette chapelle .

La Chapelle des Machault à Arnouville

Quelques détails de la façade de cet édifice :

Au sommet : une ancre de marine, rappelant le titre de secrétaire d'Etat à la Marine de J.B.Machault, fonction qu'il occupa de 1754 jusqu'en 1757, date de son renvoi.

Ancre de Marine au dessus de la chapelle des Machault

En haut de chaque côté, sur les  piliers deux lettres entrelacées. "M" comme Machault et "C" comme Choiseul.

Au dessus de la porte d'entrée, une inscription latine difficile à déchiffrer et qui pourrait être : "Qui credit in me, etiam si mortuus fuerit, vivet" ou " Celui qui croit en moi, ne mourra point".

"Qui credit in me, etiam si mortuus fuerit, vivet" sur la Chapelle

"Qui credit in me, etiam si mortuus fuerit, vivet"

" Celui qui croit en moi, ne mourra point" en Latin sur la chapelle

" Celui qui croit en moi, ne mourra point"

L'intérieur de la chapelle:

Au fond de cette dernière, un oeil-de-boeuf permet à la lumière de pénétrer. Sous cette lucarne, se trouve l'épitaphe suivante sous la gravure d'une couronne épiscopale.

Lucarne à l'intérieur de la chapelle des Machault

Lucarne à l'intérieur de la chapelle

" Dans ce caveau repose le corps de Louis-Charles de Machault, évêque d' Amiens, né à Paris le 29 décembre 1737, sacré le 22 janvier 1772, mort à Arnouville le 13 juillet 1830, fils aîné de de Jean-Baptiste de Machault garde des sceaux de France en 1750.  O vous qui visitez ce monument, priez pour ceux dont il renferme les restes mortels".

Sur les 2 côtés nous apercevons les différentes épitaphes des autres personnes dont la liste suit . Celles-ci sont très souvent difficiles à décrypter. Les noms gravés sur un fond gris sont souvent à moitié effacés .

Une des épitaphes dans la chapelle des Machault

Une des épitaphes dans la chapelle

Un illustre absent dans cette chapelle :  Le Comte Jean-Baptiste de Machault : il est décédé le 13 juillet 1794 (juste quelques jours avant le 9 Thermidor!!!) à la prison des Magdelonettes à Paris, après y avoir été incarcéré par ordre du Comité de  Sûreté générale. Son corps n'a pas dû recevoir de sépulture...(Se reporter à sa biographie sur le site).

Et pour les amateurs : voici les différents personnages enterrés dans le caveau de la Chapelle, comme on peut le lire sur les épitaphes.

N°1 : Ici reposent les cendres de Armand-Hilaire Comte de Machault, lieutenant général des  armées du roi, commandeur de l'ordre royal militaire de Saint-Louis, né à Paris le 29 janvier 1739, décédé à Paris le 2 janvier 1827, second fils de Jean-Baptiste de Machault, garde des sceaux de France.

N°2 : Dans ce caveau de monument repose le corps de Charles-Henri Louis Comte de Machault d'Arnouville, pair de France, Maréchal des camps et armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis et de celui de St-Jean-de-Jérusalem, né à Paris le 22 avril 1747, et mort à Paris le 23 février 1830, troisième fils de Jean-Baptiste de Machault, garde des sceaux de France.

N°3 : Ici reposent les cendres d'Angélique Elisabeth Jeanne de Bausson, née à Paris le 8 septembre 1752, décédée à Arnouville le 18 avril 1813, épouse de Charles-Henri Louis Cte de Machault d'Arnouville.

N°4 : Dans ce caveau repose le corps de Marie Alexandrine de Machault, née à Orléans le 23 février 1753, morte à Arnouville le 30 mars 1839.

N°5 : Ici reposent les cendres de Dame Angélique-Jeanne-Marie de Machault, née en 1772, décédée à Versailles le 30 août 1822, veuve de Louis-Jean-Baptiste François comte de Machault, colonel de dragons, chevalier de l'ordre royal et militaire de St Louis.

N°6 : Dans ce caveau repose le corps de Marie-Gaspard-Victor Comte de Choiseul-Daillecourt, Chevalier de Saint-Louis, Député du Département de l'Orne, né le 14 décembre 1779, mort le 22 mars 1835.

Et son épouse Geneviève Françoise Aglaé de Machault Comtesse de Choiseul-Daillecourt, morte le 02-09-1869, âgée de 53 ans.

N°7 : Dans ce caveau reposent les corps de Augustin-Louis-Hilaire Eugène comte de Choiseul-Daillecourt, maréchal de camp, commandeur de l'ordre de la Légion d'Honneur, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, des ordres de St-Jean de Jérusalem et du Phoenix de Hohenlohe, Commandeur de l'ordre espagnol de Charles III, né le 10 août 1783, mort le 14 février 1841.

De Aimée Constance de Tulle de Villefranche, épouse de Augustin-Louis-Hilaire Eugène comte de Choiseul-Daillecourt, née le 8 septembre 1798, décédée le 26 septembre 1861.

N°8 : Ici repose le corps de Mademoiselle Marie-Angélique-Octavie de Choiseul-Daillecourt, née Versailles le 29 avril 1806, décédée à Paris le 3 avril 1891.

N°9 : Ici est déposée une partie des restes mortels de Jean-Baptiste-François-de-la-Salle, Ambroise-Félix Comte de Choiseul-Daillecourt, appelé à recevoir la récompense de sa pieuse vie, le 2 juillet 1840, âgé de 33 ans.  Une mère, un frère, une sœur à jamais désolés ont élevé ce marbre en sa mémoire.

N°10 : Dans ce caveau repose le corps de Léa-Marie-Régine de Choiseul-Praslin, née à Paris en 1810, décédée à Paris le 30 novembre 1894, épouse de Louis-Jean-Baptiste-Léon, comte de Choiseul-Daillecourt.

N°11 : Dans ce caveau repose le corps de Louis-Jean-Baptiste-Léon, comte de Choiseul-Daillecourt, né le 2 juin 1812, mort à Paris le 2 avril 1879.

Une Question :  Combien de personnes sont inhumées dans ce Tombeau ?

Une orchidée sera offerte à celui qui inscrira la réponse exacte dans la partie "Commentaires"  de ce chapitre.

Date limite pour donner la bonne solution : le dimanche 6 juin 2010, 18h, soit à la fin de  l'exposition "Les Orchidées", ayant lieu les 4-5 et 6 juin 2010, au Château.
Merci aux participants de bien vouloir laisser leurs coordonnées exactes, afin que la Secrétaire du Club d'Histoire puisse les contacter pour leur remettre cette jolie fleur, symbole de l'Amour, de la Beauté...

- Et pour ceux qui souhaiteraient aller visiter cette chapelle ou simplement se rendre au cimetière voici les horaires d'ouverture  inscrites à la porte actuellement :

De  8h à  17h  du 3 novembre  au 31 mars
De 8h  à 19h   du 1 avril    au   2 novembre
Fermé de 12h   à   13h30  ainsi que les samedis,  dimanches  et  jours  fériés.

- Pour tous renseignements Et vérifications des horaires indiqués (la pancarte affichée n'étant pas récente, puisque indiquant l'ancien nom de notre commune "Arnouville-lès-Gonesse) : s'adresser au "service état  civil" en mairie principale.

- Numéro de téléphone du standard de la mairie : 01 30 11 16 16

Si cela vous plaît, merci de partager...

La Secrétaire

Mme Vidal Annette, secrétaire de l'Association Arnouville et son Passé.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Le cimetière d'Arnouville, le Tombeau des Machault"

Notifier des
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus voté
Claudine
Invité

😉 Déjà Bravo pour l'article, ma chère Annette,
C'est très bien "construit" et documenté, je ne sais pas comment vous faites pour nous apporter autant de renseignements, d'informations, mais Chapeau!! J'en apprends des choses sur ma ville natale!!
Bon alors sauf erreur de ma part j'ai compté 13 personnes, j'ai bon ou pas ?
Je vous félicite pour tous vos articles, vos différentes rubriques!!
Je connais mieux Arnouville, et cela grâce à vous ma chère Annette.
A bientôt
Amicalement
Claudine 😀

Pentecote
Invité

Il nous semblerait y avoir 14 personnes

inhumées dans le caveau des Machault.

OUF! C'est écrit....
Mais quel labeur!

admin
Admin

C'est moi qui posté le commentaire de Pentecote,la personne m'a écrit directement,j'ai reçu le mail le 5 Juin .
"Louis-Charles de Machault, évêque d'Amiens" était hors de la liste,ce qui a dû induire Claudine au chiffre 13.

Merci d'avoir participé.

admin
Admin

Il n'y aurait plus de mystère,si je répondais à cette question.

Allez en paix .

BOURGEOIS Hubert
Invité
Hubert BOURGEOIS Maire de DAILLECOURT 52 240 Chers Amis, Je viens de prendre connaissance de cette page qui m'intéresse fortement. En effet Daillecourt est le berceau de la famille de Choiseul Daillecourt d'où sont issus les Choiseul-la-Beaume, Choiseul-Gouffier,Choiseul-Stainville après extinction de la branche mère vers 1424, Amé de Choiseul n'ayant eu qu'une fille qui a épousé Etienne d'Anglure, conseiller du Roi d'Angleterre. L'église St martin de Daillecourt recèle un mausolée classé de Jacques François ainsi qu'une crypte dans laquelle furent inhumés de nombreux membres de cette illustre famille ainsi que deux coeurs embaumés. Dernièrement j'ai reconstitué l'arbre généalogique (en partie)… Lire la suite »
BOURGEOIS Hubert
Invité
La route des Choiseul c'est d'abord un sentier de randonnées pédestre équestre et VTT d'une longueur de 22 Km, inscrit au plan départemental des itinéraires de randonnées et fléché. Il se double d'un circuit "voiture" qui emprunte les routes départementales passant par les principaux cites à visiter. Si vous décidiez de venir dans notre région, je pourrais vous établir un circuit commenté à la demande en rapport avec les Choiseul sur lequel on trouve : -Daillecourt l'église avec la crypte éclairée, un mausolée et l'arbre généalogique de la famille de Choiseul, -La voie romaine "Agrippa" et l'origine du Bassigny et… Lire la suite »
Pruchnicki
Invité

Cher Monsieur,
j'ai retracé toute la généalogie des Choiseul-Daillecourt liés au patrimoine d'Arnouville et des Machault. Je me tiens à votre disposition pour toute demande d'information. J'ai récupéré les inventaires après décès en Ile-de-France et en Normandie, les descriptifs d'appartements, d'hôtels et de châteaux. C'est très intéresant.

N'hésitez pas à venir à la conférence du dimanche 18 septembre 2011 lors des journées du patrimoine.

Cordialement.

VP.

Orsel
Invité

Cher Monsieur
Descendant d'Eugène de Choiseul Daillecourt (Auguste Louis Hilaire Eugène) et de son épouse Aimée Constance de Tulle de Villefranche, qui reposent donc à Arnouvile, je possède aussi de nombreux documents sur la famille. Je regrette de ne pas avoir vu mention de la conférence du 18 septembre avant. Celà m'intéresserait de connaître les documents que vous avez , peut-être complémentaire aux miens
Bien cordialement
GO

TARAVEL
Invité

Très heureuse d'avoir trouver un site à mon égale, je suis une descendante indirecte de la famille Machault d'Arnouville , , et un très grand respect pour l'homme politique qu'il était. Cela fait longtemps que je recherchais un commentaire très positif à l'homme qu'il a été. Sa famille direct se trouve dans le var . La SEYNE SUR MER.

wpDiscuz