Une ténébreuse affaire quant au nom de notre commune

Temps lecture : 9 min

Pièces de Théâtre en 4 actes, l'Affaire !

PREMIER ACTE :

Principaux acteurs : les 33 membres du Conseil Municipal .

- Le 17 Décembre 2008 : point important à l'ordre du jour du conseil municipal :
- M.Aumas, maire d'Arnouville-lès-Gonesse proposait de rebaptiser notre commune...

Motifs : Le terme "lès-Gonesse" qui signifie "à côté" est déshonorant pour notre cité !

COMMENT ? Avoir son nom accolé à celui d'une ville où se déroulent souvent des émeutes, cela n'est pas acceptable...et remplir les formulaires administratifs : jamais assez de cases ! pas vrai ? (ça déborde!).
Il y va de notre réputation,... et cela fait baisser le prix de l'immobilier !
Les portes claquent : L'opposition n'est pas d'accord !

M.le Maire s'engage à consulter individuellement les concitoyens de " Sa commune" : Démocratie !

DEUXIÈME ACTE:

Révolution alors à Arnouville ?
"Lès-Gonesse" à la guillotine ?

Merci, M.Le Maire , pour votre leçon gratuite d'Histoire de France... locale.
Enchantés d'apprendre que grâce à une Ordonnance du Roi Louis Philippe, la précision "lès-Gonesse" fut ajoutée en 1843, au nom de notre ville.

"Arnouville"...Quelle érudition!

Mais permettez-nous de contester le sens péjoratif que vous attribuez à ces derniers mots !
Acceptez qu'à notre tour, nous vous donnions gracieusement un petit cours (oh! certes...tout petit) d'Histoire de France plus général..
À l'origine, notre bourg, (environ 250 âmes) s'appelait "Ermenouville".
Par contre, une grosse bourgade voisine, (2200 âmes approximativement) existait et répondait au nom de "Gonesse".

Cette dernière jouissait d'une très grande notoriété et , pour ne citer que quelques points :

- Le drap de Gonesse, " la gaunace " grâce à ces nombreux moulins à foulon.
- "Le bon pain" que les boulangers vendaient aux Parisiens n'hésitant pas à venir depuis la Capitale pour s'approvisionner...
- La création de la maladrerie vers 1150, et du premier hôpital, " l'Hôtel Dieu ", vers 1208.
- Et encore, ses marchés célèbres dans tout le district...

La liste serait trop longue à énumérer !
Quant aux personnages importants ayant séjourné ou vécu dans cette localité, citons :

- Robert II dit "Le Pieux".
- Louis IX dit "Saint Louis", qui y venait souvent en vacances...
- Philippe Auguste, peut-être né à Gonesse, et d'autres encore...
- Jeanne d'Arc,  non!...pas de voix ! Il semble bien que son passage ne soit qu'une légende...et la "Fontaine Dame Jeanne" ne rejaillira que lorsque la ville d'Arnouville-lès-Gonesse sera amnistiée de toutes ses "infâmes vilenies guerrières" !
- Et toutes ces grandes familles : "Les Garlandes", "Les D'Orgemont"...

Arrêtons l'énumération pour ne pas... vous lasser !

Ajouter "lès-Gonesse" ne pouvait être qu'un honneur, une marque de distinction, puisque nous étions à proximité d'une ville de si grand renom et si proche de la Capitale !
Si à un certain moment, celui signalé au début de l'article, il fut décidé effectivement d'ajouter les termes " lès-Gonesse" à Arnouville, c'était pour que cette ville ne soit pas confondue avec une autre localité de la région parisienne : Arnouville-lès-Mantes !

Même le Comte Jean-Baptiste MACHAULT , à qui l'on doit la création de notre jolie petite ville, ne fut pas décapité par les Révolutionnaires...
Alors Arnouville_lès-Gonesse évitera-t-elle la Guillotine...municipale ?

Aussi, ou nous restons Arnouville-lès-Gonesse , ou nous retrouvons notre nom originel (pas un Péché !) : "Ermenouville"...
Le sondage promis à la population, à défaut d'un référendum, sera-t-il pour notre Commune :

Austerlitz ou Waterloo ? Les paris sont ouverts!...

Fin de l'Acte II : Quel suspens !

Rendez-vous au prochain épisode : La ville d' "Ermenouville" verra-t-elle ses "cendres" transférées ?

Si cela vous plaît, merci de partager...

La Secrétaire

Mme Vidal Annette, secrétaire de l'Association Arnouville et son Passé.

20 réponses

  1. La secretaire dit :

    PROPOS DE M.J.P.BLAZY, MAIRE DE GONESSE,
    rapportés par M.J.L.BRAC,journaliste à
    l'"Écho Régional :

    "J'ai été un peu surpris d'apprendre cela, d'autant plus que Garges-lès-Gonesse avait essayé aussi de changer de nom, sans y arriver.

    Pour le Maire d'ARNOUVILLE-lès-GONESSE
    être à la fois à côté de Gonesse, Garges-lès-Gonesse, Sarcelles, et Villiers-le-Bel...cela doit être effectivement difficile !

    S'il ne se sent pas bien, je lui propose de déménager de sa ville, d'aller dans les Hautes-Seine (le département de N.Sarkozy), ou à côté de Saint-Witz" (ville réputée riche et bourgeoise du Val d'Oise)

  2. Jeff dit :

    Un grand dilemme pour le maire d'Arnouville, pour lui Garges, c'est la peste et Gonesse est le choléra. Il ne peut choisir. D’autant plus, il apparaît que le déplacement géographique d'une ville n’est pas réalisable, alors on procède au changement de nom qui demeure envisageable. Juste est la proposition de BLAZY. Cependant, nonobstant on change le nom de la ville, on ne peut changer sa mémoire, son âme et son esprit d’existence. Aumas doit méditer sur la pièce théâtrale de Berthold BRECHT où un conseillé d’un tyran proposa de changer de peuple comme on change de troupeau dans le troc d’antan.

    A bon entendeur

  3. DISPARITION dit :

    Si nous changeons de nom pour notre ville:

    M.Le Maire a dit que les administrés n'auraient aucune formalité à faire pour tous leurs documents administratifs (regardez dans votre porte-cartes tout ce que vous possédez :chéquiers, permis de conduire...) !
    Nous ne serons pas "décapités"...

    Ces derniers s'éteindront de "mort naturelle"...

    Après 201...? :
    - Achetez une nouvelle voiture : papiers avec "ARNOUVILLE"... sans "LÈS-GONESSE"! OUF!

    - Mariez-vous : soyez heureux :votre livret de famille avec "ARNOUVILLE" !
    ETC...

    Seuls, les panneaux indicateurs dans la commune et tout le secteur resteront à la charge de la MAIRIE...

    Mais qui est la MAIRIE? : nous tous, CONCITOYENS, par le biais de nos IMPÔTS...
    De l'argent bien utilisé ?

  4. cadiot dit :

    Arnouville-lès-Gonesse est un fort joli noms J'espère que l'épilogue du drame sera la préservation de cette richesse qui a une vraie et longue histoire. Si changement il doit y avoir, le maire devra passer par un référendum. Il faut que Saint-Louis, avec son amour de la justice mais sa mauvaise idée de croisade dorme en paix. Gageons, soit que le maire ne consultera pas les citoyens (tous les citoyens), soit -s'il se résout au référendum- qu'il le perdra.

  5. CRÉATION dit :

    D'UNE NOUVELLE ASSOCIATION :

    "T.P.A.M.V."

    "Touche Pas À Ma Ville !"

  6. MOLIÈRE dit :

    "Cachez,cachez ce..."GONESSE" que je ne saurais voir "!

    Quel TARTUFFE !

  7. isabelle krief dit :

    Quel est le problème ?

    Arnouville fait partie du canton de villiers : on pourrait ainsi l'appeler arnouville le bel.

    Restons sérieux, la mode est à l'économie et user de l'euro pour une raison qui n'a pas lieu d'être et uniquement pour rebaptiser une commune qui porte très bien son nom : arnouville lès gonesse.

    En tous les cas, moi, je suis preneuse si M.Aumas n'en veut plus.

    Si arnouville lès gonesse sonne moche à l'oreille, que devraient dire les habitant de tremblay lès gonesse, tremblay en france, la ville de moncult, bezons ... Une ville porte un nom lié à son histoire.

    Qu'est-ce qui a changé dernièrement pour provoquer un tel bouleversement ? Y aurait-il eu un fait d'arme sur arnouville lès gonesse dont on ne m'aurait pas informée, hein !

    Mais que fait la presse ?

    Je vous le demande !

    Méditez là-dessus,

    Et bonne année à tous.

    isabelle k

  8. Jeff dit :

    En fait, la municipalité s'est battue pour que le nom d'arnouvlle-Lès-Gonesse soit inscrit sur la ligne D du RER. Que fera-t-elle pour que, soi disant, Arnouvile y figure ?

  9. Raoul dit :

    C'est remettre sur le tapis une aspiration de l'ancien maire qui voulait rebaptiser la commune en "Arnouville en France" à l'image de certaines communes voisines : Roissy en France, Bonneuil...

    Le potentat y a renoncé car les coûts étaient énormes : il fallait, entre autres, financer non seulement les fabrications et remplacements des panneaux indicateurs en ville, sans oublier la mise en conformité de tous les panneaux indicateurs sur lesquels figuraient ce nom : communes voisines, panneaux routiers kilométriques...

  10. vp974 dit :

    Notre maire ferait n'importe quoi pour entrer dans l'histoire. Est-ce bien raisonnable en période de crise?
    En plus les villes voisines devraient revoir leurs panneaux de signalisation ainsi que les manuels d'histoire
    les cartes routières MICHELIN , ATLAS ect...

  11. Raoul dit :

    Pour compléter voir le site de la "direction générale des collectivités locales" :

    http://www.dgcl.interieur.gouv.fr/sections/les_collectivites_te/administration_des_c/territoires/denomination/changement_de_nom_d/view

    Le texte :

    "

    Changement de nom d'une commune
    Les textes

    Article L. 2111-1 du code général des collectivités territoriales :
    « Le changement de nom d’une commune est décidé par décret en Conseil d’Etat, sur demande du conseil municipal et après consultation du conseil général. »

    Article R. 2111-1 : « Le décret mentionné à l’article L. 2111-1, qui porte changement de nom d’une commune, est pris sur le rapport du ministre de l’intérieur. »

    La circulaire n° 469 du 15 mai 1884 a défini le changement de nom d’une commune comme la « substitution d’un nom par un autre, l’addition de nom et la rectification de nom ».

    Les noms officiels des communes sont ceux qui figurent aux tableaux de recensement de la population de l’INSEE (circulaire du 15 mai 1884, actualisée en 1946).

    Les dossiers proposés doivent être composés de :

    1) La délibération du conseil municipal
    2) L’avis motivé du directeur départemental des archives
    3) L’avis motivé du directeur départemental de La Poste
    4) La délibération du conseil général
    5) L’avis du préfet
    (+ Tout élément soutenant la demande)

    Ils sont adressés par le préfet au ministre de l’intérieur.

    La commission consultative de révision du nom de communes (arrêté du 15 août 1948, pris en application de l’ordonnance n° 45-2604 du 2 novembre 1945 relative à la procédure de modification des circonscriptions administratives).

    Placée auprès du ministre de l’intérieur, elle émet un avis sur les demandes qui lui sont soumises.

    Elle est composée ainsi qu’il suit :

    1 représentant des archives nationales
    1 représentant du CNRS
    1 représentant de l’IGN
    1 représentant de l’INSEE

    1 représentant du service national de La Poste
    1 représentant de l’Ecole Nationale des Chartes
    1 représentant de la SDPAVA, bureau des élections et des études politiques
    1 représentant de la DGCL, SDCIL, bureau des structures territoriales

    Les demandes retenues par le ministre de l’intérieur sur proposition de la commission consultative de révision, sont soumises à l’avis du Conseil d’Etat.
    La haute assemblée a défini de manière jurisprudentielle, les deux critères qui peuvent donner lieu au changement de nom d’une commune : (circulaire ministérielle du 15 décembre 1981)

    - éviter un risque sérieux d’homonymie avec une ou plusieurs autres collectivités,
    - rétablir une dénomination historique tombée en désuétude.

    En revanche, toute demande de modification fondée sur des considérations d’ordre purement touristique ou/et économique est rejetée.

    Au regard des avis rendus par le Conseil d’Etat, le ministre de l’intérieur, prend, en opportunité, au nom du Gouvernement, un décret en Conseil d’Etat qui, une fois publié au Journal officiel de la République française, officialise les nouveaux noms des communes dont la demande a été acceptée.

    ""

  12. Raoul dit :

    Changement de dénomination de la commune:

    «Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

    (Jean Jaurès)

    voir l'article du "Parisien" : http://www.leparisien.fr/deuil-la-barre-95170/d-autres-communes-ont-essaye-de-changer-de-nom-23-12-2008-351581.php

  13. Daniel dit :

    Bonjour,

    Je trouve ridicule cette idée de changement de nom,il y a des choses plus importantes à faire à Arnouville-lès-Gonesse.
    A-t-on trop d'argent à la Mairie?
    Je vote "non"
    Merci

  14. Marie Christine JALLADAUD dit :

    Ce changement de nom est risible. Effectivement si Arnouville lès Gonesse n'est plus assez bien pour M. AUMAS et son conseil municipal, qu'ils partent. il semblerait qu'ils n'aient plus rien de positif à léguer à notre ville. Ils voudraient nous faire croire que les futurs investisseurs ne sauront pas qu'ils sont à coté de Gonesse : quels sots.
    Et dire qu'actuellement il y a des gens qui travaillent et qui n'arrivent pas à se payer un logement, et qu'à coté de cela on dépenserait l'argent du contribuable - soit disant peu, mais c'est déjà trop - pour satisfaire à l'orgueil de certains.
    Malraux disait : le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas .... il serait temps que l'on s'interesse à des actes plus nobles.

  15. GUIRY Abdel-Razak dit :

    Sans l'Histoire nous n'aurions pas d'HISTOIRE; tout comme nous ne pouvons pas nous passer de notre Histoire; c'est ainsi qu'Arnouville-lès-Gonesse ne pourra se passer... de son "PASSÉ".

    Ceux qui nous ont précédé ont marqué l'histoire à jamais. Grâce à leur intelligence, leur savoir faire et vouloir faire, ils ont bien laissé des marques et des traces; il a fallu qu'ils agissent et ils l'ont fait pour que l'Histoire se fasse et soit gravée pour toujours.

    Comment peut-on comprendre qu'un peuple avance sans son Histoire, sans les noms de ceux qui ont marqué l'Histoire ?

    Au moment où plusieurs générations ont perdu les traces de leur Histoire, de leur ville, d'autres, par contre, ont l'abnégation et la volonté acharnées pour retrouver ce qu'ils étaient et sont aujourd'hui.

    Au moment où tous les peuples cherchent à se targuer de leurs valeurs ancestrales, des individus se tapissent pour vouloir dérober des noms de valeurs d'antiquité que d'autres contrées souhaiteraient avoir.

    Changer le nom d'Arnouville-lès-Gonesse : c'est vouer à un suicide volontaire impardonnable que les futures générations n'apprécieront guère car, bien que le temps passe, le vrai passé qui est la fondation de toute ville : toute Histoire fait et fera la fierté d'Arnouville-lès-Gonesse.

    N'oubliez pas que Arnouville-lès-Gonesse est un groupe de mots rares difficiles à rencontrer, à plus forte raison à éradiquer.

    Ne soyons pas de ceux qui disent après moi le déluge.

    A bon entendeur salut.

  16. vidal dit :

    Nous attendons sereinement la décision du Conseil d'Etat !

    Cela ne nous empêche pas de vivre pour l'instant...et j'ai le temps d'imaginer deux versions du dernier acte de la pièce de théâtre ...en fonction du nom définitivement adopté !

    La secrétaire du Club : Annette VIDAL

    Ce qui est agréable : c'est de voir que le site est regardé partout en France...
    Merci à Saint-Tropez Immobilier...et à son clin d'oeil souriant !

  17. La_chipie dit :

    ben voilà c'est fait...Mr Aumas a réussi "lès gonesse" n'est plus qu'un vague souvenir...

  18. VICTOIRE dit :

    Ouf ! c'est fait, comme le dit "La Chipie" dans le commentaire précédent!

    La ville d' "Arnouville-lès-gonesse" est enfin devenue "ARNOUVILLE" grâce à M. Le Maire.
    Nous pouvons faire le "V" de la Victoire !
    Quel exploit mémorable ...!
    Maintenant, nous VIVONS, nous RESPIRONS, nous sommes LIBRES !

    Ce changement de nom est certainement aussi important dans les annales que la "Victoire" de l'équipe des footballeurs français à la coupe du Monde !
    Peut-être aurions-nous préféré une des médailles d'or, comme celles que vient de nous rapporter une jeune fille d'une ville voisine...

    Mais je pense que "La Chipie" faisait ce que je pratiquais depuis "belle lurette" : sur mes chèques et tous autres documents, je n'écrivais jamais qu' "ARNOUVILLE" : tout est toujours passé...comme une lettre à la boîte !

    Maintenant, par esprit de contradiction, je mettrai "Arnouville-lès-Gonesse"...pour voir ...et attendre les sanctions .

    Ma nouvelle voiture est "passée entre les gouttes" : sur la carte grise, encore l'ancien nom .
    Avant que je ne change de véhicule, il coulera encore beaucoup d'eau sous le pont du "Petit Rosne" !

    Il est bien entendu que je n'accomplirai aucune démarche auprès des banques ou autres organismes pour demander un changement d'adresse : s'ils me le font GRATUITEMENT, je l'accepterai et... je leur dirai "MERCI" .

    Mais, n'oublions pas, nous les humbles habitants de la Commune qu'il va nous falloir mettre la main au porte-monnaie...
    Avec notre nouvelle appellation, la Mairie se devra de changer tous ses panneaux indicateurs, l'en-tête de son papier à lettres...etc...
    Et QUI financera tout cela ?
    Les rançonnés habituels ...par le biais de leur impôts, me semble-t-il !
    MERCI M. Le Maire et les Membres du Conseil Municipal !
    Il y allait de notre VIE si nous avions gardé notre "vilain" nom !

  19. fourel dit :

    Bonjour à tous ,
    Moi qui était de "passage " au château à Arnouville lès Gonesse de 1968à 1971
    je crois pouvoir répondre à la question d'Arnouville et d'Arnouville lès Gonesse
    Comme Arnouvile était sur le chemin de Gonesse autrefois pour aller plus vers l'est. c'est devenu Arnouville lès Gonesse deux lieux réunis.
    Et maintenant (EN 2012) que toutes les municipalités veulent faire un " passé à leur ville" c'est normal à Gonesse de se décrocher d'Arnouville qui elle n'a pas le même passé. C'est aussi faire son passé à Gonesse .
    Mais Arnouville restera et aura toujours un grand passé grâce à son château et son lieu de naissance" ERMENOUVILLE" seul .
    Excusez moi mais si l'histoire a donnée ERMENOUVILLE seule Ermenouville doit rester c'est l'emplacement du château.
    Gonesse doit avoir aussi son histoire c'est normal

    • vidal dit :

      Merci Monsieur Fourel pour ce nouveau commentaire.
      Ce dernier nous permet de revoir ceux d'anciens amis, qui habitent toujours à ARNOUVILLE, puiqu'il nous faut appeler notre Commune de cette façon maintenant.
      Il faut dire que beaucoup de personnes ne savent pas que "lès" signifie "près de" en latin.
      GONESSE étant à côté de notre Ville, il n'y avait pas de côté péjoratif à ajouter ces termes, "lès-GONESSE" avec le nom "ARNOUVILLE".
      GONESSE est une localité beaucoup plus importante que la nôtre, avec un passé très important aussi.
      C'est notre Maire ACTUEL, Monsieur AUMAS, qui a voulu faire le changement du nom de notre ville.
      Il pensait que les deux mots accolés nous étaient préjudiciables.
      Monsieur BIGEL, le maire précédent, avait déjà envisagé ce changement.
      Mais après avoir consulté l'ensemble de son Conseil municipal, il y avait renoncé.
      Le Maire de GARGES-lès-GONESSE, une autre ville voisine, avait lui aussi récemment souhaité ne plus s'appeler que "GARGES".
      Mais après avoir longuement consulté la population, il a décidé de laisser de ne rien changer quant à la dénomination de de sa Commune.
      En ce qui me concerne, lors du sondage fait pour nous demander si nous voulions changer de nom, je dois vous avouer que j'avais coché la case d'ERMENOUVILLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *